Nos idées pour s’occuper pendant le confinement

Cela fait maintenant deux semaines que vous êtes confiné.e.s chez vous et vous commencez à trouver le temps long ? Afin de vous éviter de revoir pour la cinquième fois l’intégrale de Friends (on adore, mais on commence aussi à s’en lasser et à connaître les dialogues par cœur), nous vous avons préparé une petite liste de films, de livres, de séries, de podcasts, etc. pour vous donner de nouvelles (ou pas !) idées d’occupations pendant cette période. N’hésitez pas à nous faire part de vos suggestions en commentaires !

 

A regarder :

  • La formidable série Sex Education, disponible sur Netflix : l’histoire de lycéen.ne.s américain.e.s qui découvrent leur sexualité et se posent plein de questions ! Une série bienveillante qui traite de nombreux thèmes liés à la sexualité, en y incluant des personnages aux profils très divers. En plus, la saison 2 vient de sortir !
  • Le film Les Suffragettes, également disponible sur Netflix : retour dans l’Angleterre de 1912 où les femmes n’avaient pas encore le droit de vote. On suit Maud Watts, une jeune femme mariée et mère d’un jeune enfant, dans son combat parmi celles qui se sont battues pour changer la loi et obtenir le même droit que les hommes.
  • Clit révolution : une web série documentaire écrite et réalisée par deux activistes féministes qui parlent des femmes, du plaisir et du pouvoir.
  • Les Brutes sur Télé-Québec : des vidéos réalisées par des femmes québécoises, Lili Boisvert et Judith Lussier, qui abordent de nombreux sujets de société, toujours sur le ton de l’humour !
  • La série documentaire ViragINA, fruit de la collaboration entre Aude GG et l’INA, qui retrace les grandes lois et mouvements qui ont jalonné le Droit des femmes aux XXème siècle.
  • Le film L’une chante, l’autre pas, d’Agnès Varda qui parle d’une amitié entre deux jeunes femmes dont les vies sont opposées, mais surtout des droits des femmes et des combats pour le droit à l’avortement notamment.
  • Le documentaire Les féministes : A quoi pensaient-elles ? (disponible sur Netflix) retrace la vie de femmes, américaines pour la plupart, s’étant engagées dans le mouvement féministe des années 1970. Un documentaire qui aide à mieux comprendre l’époque et les aspirations de ces femmes engagées, qui nous racontent avec leur regard actuel ce qui les a poussées à devenir des activistes pour la cause féministe.

 

A lire : 

  • La bande dessinée Les culottées de la merveilleuse Pénélope Bagieu : retrouvez l’histoire de femmes inspirantes qui ont lutté contre les stéréotypes et rôles assignés à leur genre et ont marqué leur époque !
  • La bande dessinée Les sentiments du Prince Charles de Liv Strömquist (et toutes les BD de cette autrice d’ailleurs !), qui parle de la société patriarcale, des stéréotypes liés au genre, tout ça avec beaucoup d’humour et aussi beaucoup de sources hyper solides et intéressantes.
  • La bande dessinée Commando Culotte de Mirion Malle, qui analyse des séries et films d’un point de vue féministe et déconstruit. C’est très drôle et ça donne plein d’idées de choses à regarder (ou à éviter !).
  • Le livre Nous sommes tous des féministes de Chimamanda Ngozi Adichie dans lequel l’autrice reprend une allocution pendant un colloque annuel consacré à l’Afrique en 2012. Elle y parle de sa vision du féminisme, de ses réflexions en partant de sa propre expérience, notamment son enfance au Niger.
  • Le livre Le Fight-Club Féministe de Jessica Bennett, qui est un petit guide de survie contre les comportements sexistes en entreprise (fonctionne aussi pour les étudiant.e.s, bien sûr!). C’est drôle et ça fait du bien, et ça pourrait même vous aider dans certaines situations !
  • Tous les livres de Mona Chollet, mais notamment Chez soi : une odyssée de l’espace domestique, qui est actuellement gratuit (légalement) sur ce site : https://fr.calameo.com/read/00021502295cd447c3828
  • Le recueil de poèmes Je transporte des explosifs on les appelle des mots : Poésie & féminismes aux États-Unis, qui rassemble des poèmes d’activistes féministes, en français et en anglais, pour ne rien perdre de leur plume. On y retrouve notamment Audre Lorde, bell hooks, Jan Clausen, mais également bien d’autres. Un recueil qui permet aussi de sortir de la poésie un peu intimidante qu’on nous obligeait à lire.
  • Le roman Leah on the Offbeat (Leah à contretemps en français) de Becky Albertalli dont, on espère, le résumé vous donnera envie de vous plonger dedans : “Quand il s’agit de jouer de la batterie, Leah Burke maîtrise le tempo. Mais la vie réelle n’est pas toujours si bien rythmée. Fille unique d’une jeune mère célibataire, Leah n’a pas les mêmes privilèges que les gens qui l’entourent. Elle est passionnée de dessin, mais trop complexée pour le montrer. Seule sa mère sait qu’elle est bisexuelle : elle n’a pas trouvé le courage de le dire à ses amis – pas même à son meilleur pote Simon, qui est pourtant « sorti du placard » comme on dit ! Avec la fin du lycée qui approche, le groupe d’amis qu’elle croyait à toute épreuve commence à se diviser. Les tensions montent. Le cœur de Leah ne bat plus en mesure quand les personnes qu’elle aime se disputent. Surtout lorsqu’elle se rend compte que ses sentiments pour l’une d’entre elles vont au-delà de l’amitié.“

 

A écouter :

  • Un podcast à soi par Arte Radio : ce podcast, animé par Charlotte Bienaimé, aborde les questions de genre, de féminismes, d’égalités. Les épisodes sont assez longs mais très intéressants, avec parfois plusieurs intervenant·e·s.
  • Quoi de Meuf, Nouvelles Écoutes : L’animatrice Clémentine Gallot ainsi que ses collègues Kiyémis, Anne-Laure Pineau, Pauline Verduzier, et Kaoutar Harchi choisissent un sujet par épisode. Elles essayent de faire le tour de la question en amenant des informations tirées de livres, de recherches, de témoignages, etc. C’est assez léger car les animatrices se connaissent bien, mais les éléments de réponses sont sérieux et intéressants !
  • La Poudre, Nouvelles Écoutes : Lauren Bastide discute avec une femme artiste, politique ou activiste de ce qu’est être une femme aujourd’hui. Une discussion intime et sans tabou. Le podcast se complète aussi avec des recommandations de lecture. Certains podcasts sont traduits en anglais et sont parfois enregistrés en live, avec un interprète en langue des signes.
  • La politique des putes, Nouvelle Écoutes : Dans des podcast de 30 minutes, Océan tend son mocro à des travailleuses.rs du sexe pour qu’iels parlent de leurs conditions de travail et de vie.
  • Une sacrée paire d’Ovaires, Marie Bongars : Marie Bongars présente des femmes ayant une vie extraordinaire, d’hier à aujourd’hui, et de tous horizons ( Alice Guy, les Guérillas Girls, Agnes Varda, Marie Marvingt…).
  • Vénus s’épilait-elle la chatte?, Julie Beauzac : podcast récent qui questionne et déconstruit l’histoire de l’art occidentale en proposant un point de vue féministe et inclusif. Les deux premiers épisodes sont consacrés à Frida Khalo. Le podcast s’accompagne d’un compte instagram du même nom, sur lequel l’autrice ajoute des informations, les deux médias étant complémentaires.

 

A suivre : 

  • T’as pensé à ? : le compte Instagram à suivre pour prendre conscience de la charge mentale assignée aux femmes, ou pour partager son expérience et se sentir moins seul.e dans cette situation. (compte insta : tapensea)
  • All ovaires The World : sur ce compte Instagram, Marie Bongars recentre l’ensemble des informations concernant les femmes et LGBT+ avec, en story, une revue de presse quasi journalière. (compte insta:  allovairestheworld)
  • Bordel de mères : recueil de préjugés et injonctions concernant la maternité qui pèsent sur les femmes, avec ou sans enfants. Les témoignages sont donnés par les abonné.e.s et décryptés par Fiona Schmidt, journaliste et autrice. Ce recueil a donné lieu à un livre sorti récemment (compte insta : bordel.de.meres)
  • SIS SIS la famille : le nouveau compte Instagram d’Anaïs Bourdet, créatrice du Tumblr paye Ta Schneck, qui recueille des moments inspirants de sororité, de bienveillance, d’entraide et d’inclusivité. Et ça fait du bien ! (compte insta : sissislafamille)
  • Paye ton mansplaining : un autre compte Instagram à suivre pour comprendre vraiment ce qu’est le mansplaining, mais aussi pour se sentir moins seul.e face à ce phénomène. (compte insta : paye_ton_mansplaining)
  • Les Flux : un blog avec des articles, des vidéos et de nombreuses ressources dans le but d’aider les femmes et plus largement toutes personnes possédant une vulve à reconquérir leur corps et à se réapproprier les savoirs gynécologiques. (lien ici : http://lesflux.fr/blog/ )

 

On espère que cette liste vous aura inspirée !

Bon courage à tou.te.s dans cette période pas très marrante, prenez soin de vous et de vos proches. On espère vous revoir très bientôt !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s